Pédalons dans la savane
4 personnes, 4 vélos, 4 mois, 4 pays (non... 5 en fait). De Nairobi (Kenya) aux Chutes Victoria (Zambie) en traversant la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi. Plus de 5000 kms avec la seule force de nos guibolles... et on espère, le vent dans le dos...

Rubriques

Etapes
Matos
News, Journal de bord
Nous, Us, Uns, Nosotros ...
Parcours initial complet
Parcours initial en detail
Vie quotidienne
Déjà parcouru

:

Nos albums


La carte des lieux visités


«  Juin 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Déjà parcouru
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Sites favoris

<%letter%>

Flux RSS, Fesse-bouc ?



Visiteurs

4 cyclistes, 10 hommes, 20 femmes et plein de coufins....

Tout d'abord, et avant d'en venir au sujet meme de ce billet. revenons un peu en arriere, a ce fameux mardi 14 juin, ou notre belle innocence de voyageurs a ete perdue.... apres le braquage nous avons evidemment porte plainte au poste de police le plus proche. D'une part car pour se faire rembourser les papiers d'identite et quelqu'argent il faut une plainte, mais aussi car nous pensions qu'il fallait absolument faire etat de la circulation d'une arme a feu dans les environs.

Le poste de police ressemblait a une baraque a frites... les policiers etaient tous tres gentils, mais ne possedaient en tout et pour tout qu'un stylo pour 5, un bloc de papier tout use, un telephone portable personnel....on a donc tout de suite compris qu'il n'y aurait pas de poursuite avec girophare ni d'arrestation puisque la seule voiture de police etait en panne et surtout car les policiers ici ne sont pas armes.En revanche, dans le commissariat, il y avait plein de poules et de poussins et la principale occupation de l'un des officiers etait de les faire sortir avec un balais.

Etablir une plainte officielle ici ca se paye, or, si vous avez bien suivi, nous n'avions plus d'argent du tout (enfin que des euros)... au bout de  30 minutes de discussion, les policiers desoles ont tout de meme accepte de nous offrir gracieusement notre depot de plainte.

 Bref.... la suite Olivier l'a deja raconte.... tres heureux d'avoir un passeport tout neuf pour Eva ainsi que des tickets de bus pour Mtwara (avec nos velos) nous partons donc vers le sud pour passer au plus vite au Mozambique et changer d'air.

Le bus part a l'heure c'est a dire a 6h du matin.... on a du batailler ferme la veille au soir pour pouvoir mettre nos velos en soute (alors que l'on avait paye pour cela) car il etait impossible pour nous d'aller a la gare routiere a 5h du matin (15km) ... nos velos ont finalement ete charge dans un bus mais pas le notre....car le notre avait des soutes trop petites!!! Mais la destination etait la meme bien sur!!

A 6h dans le bus on est a l'aise... il n'est pas plein, ca nous rassure car les sieges sont tout petits... mais ca n'a pas dure longtemps car il a en fait pris des gens dans d'autres gares routieres de la ville... donc chaque place etait prise et les soutes deja pleines, donc tous les bagages sont ranges pele mele dans l'allee centrale : grosses valises, sacs de riz, de farine.... et c'est assez marrant de voir des femmes d'une corpulence certaines enjamber ces montagnes de bagages si facilement en soulevant leurs amples robes.

Le bus roule vite.... tres vite.... les ralentisseurs nombreux ne ralentissent que les velos en fait et nous faisons des bonds sur nos sieges a chacun d'entre eux. 

Le bus est plein et meme plus que plein, car si chaque adulte a une place a soi, les enfants eux sont censes partager le siege de leur mere... et souvent elles en ont au moins deux. C'est donc avec etonnement que nous voyons les bebes et les jeunes enfants  passer de bras en bras, de genoux en genoux, pour dormir ou jouer tranquillement avec tel homme, telle femme, qu'il ne connait pas du tout. Pendant 450 km de route tres dure, aucun d'entre eux n'a pleure ni meme gemi... tres impressionnant!

Le voyage est long et eprouvant.... en 5 semaines de velos et 1600km nous n'avons quasiment pas souffert de courbatures ou de douleur quelconque... en 9h de bus on a chacun perdu 2 ou 3 vertebres.... sur les 450km il y a 100 km de piste et comme c'est une route tres dangereuse (beaucoup d'attaques... c'est la que l'on est content de s'etre fait attaquer non loin de  Dar et pas au milieu de nulle part) les bus ne ralentissent pas du tout.... 

Apres 3 pauses de 10 minutes chacune, nous finissons par arriver a Mtwara avec 2h d'avance sur le planning... tout le monde a applaudi en voyant le bus!

Nos velos sont meme arrives avant nous (c'etait un bus Fernando Torres... il court vite)... pas trop de casse pour eux, a part le garde boue d'Olivier.... dont on commence a penser qu'il n'est vraiment pas fait pour les voyages a velo tellement il lui arrive de bricoles!!! (enfin j'exagere quand meme car il est toujours le 1er a chaque etape)

Nous voila donc a Mtwara ou nous trouvons une chambre d'hotel avec grand peine... le lendemain on part pour le Mozambique...

 

 Clotilde


Publié à 13:57, le 18 juin 2011 dans News, Journal de bord, Dar es Salam
Mots clefs :
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Patatacoufins !

Avec un peu de retard, j'apprend vos péripeties musclées avec les autochtones armés ... ça a du être flippant surtout après une semaine zen à Zanzibar. J'espère que vous avez gardé le moral et que vous êtes vites passés à autre chose.
Faites bien attention à vous les amis.

Aujourdh'hui c'est la fête de la musique et traditionnellement, il pleut ! On a commencé hier avec le dernier concert du groupe de JB qui joue toujours aussi fort ... je sais pas si c'est possible mais je crois que j'ai des bleus dans le ventre ! Lydie, Mari et Ugo aussi étaient là. Tout le monde va bien.

Je suis bien contente pour ta mut', Clo. En espérant que ça change pas d'ici la rentrée.

On vous embrasse et à +

Publié par D'zaza & co à 13:58, 21 juin 2011

Lien

aucun petit mm² de libre!!

c'est vrai que l'on a un aperçu par photos et autres cartes postales des transports routiers en Afrique mais le vivre ce doit être quelque chose! mais enfin c'est couleur locale!!!!! c'est bien ce que vous vouliez!!!!bises à tous les4

Publié par A.Marie à 12:49, 22 juin 2011

Lien

petit message de Foix, où tout est bien plus calme...

sympa ce petit paragraphe avec la description du commissariat ainsi que l'aventure du bus.
Olivier la prochaine fois devrait peut être essayer un voyage à pied c'est peut être plus sur! ou vraiment changer de vélo:) bon courage à tous,des bisous

Publié par célia G à 20:18, 24 juin 2011

Lien