Pédalons dans la savane
4 personnes, 4 vélos, 4 mois, 4 pays (non... 5 en fait). De Nairobi (Kenya) aux Chutes Victoria (Zambie) en traversant la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi. Plus de 5000 kms avec la seule force de nos guibolles... et on espère, le vent dans le dos...

Rubriques

Etapes
Matos
News, Journal de bord
Nous, Us, Uns, Nosotros ...
Parcours initial complet
Parcours initial en detail
Vie quotidienne
Déjà parcouru

:

Nos albums


La carte des lieux visités


«  Avril 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930 

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Déjà parcouru
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Sites favoris

<%letter%>

Flux RSS, Fesse-bouc ?



Visiteurs

Mariki, mon frere...................

Nous laissons donc, non sans un pincement au coeur, les plages de sable fin et les nuits chaudes et envoutantes de Zanzibar pour rejoindre le continent et reprendre le velo.... car comme nous l'ont fait comprendre certains amis, les vacances c'est bien joli, mais c'est pas comme ca que l'on arrivera a Livingstone...

Bateau  express... 1h30 qu'ils disaient... 2h30 en vrai... pas de malade a declarer cette fois...

Mariki, notre hote pour cette nuit a Dar Es Salam, doit nous attendre au port.... nous lui envoyons un texto pour prevenir du retard... il etait deja reparti et doit donc revenir.

Il arrive donc en taxi et nous le suivons a velo... il est deja 19h et il fait nuit. Le taxi roule doucement donc tout va bien.... mais c'est beaucoup plus long que ce que l'on pensait: 15km de nuit.... nous arrivons donc vers 20h30 non pas chez lui, mais chez son oncle Pierre, qui est ravi d'accueillir des francais car il le parle tres bien (imaginez notre surprise: un tanzanien qui a appris le francais a l'alliance francaise alors qu'il n'en a pas du tout besoin pour le travail...) ... et c'est la que les desillusions commencent... Mariki nous demande de payer le taxi pour ses deux allers retours (car ettendre c'est trop dur)... nous n'en payons qu'un en lui expliquant que nous ne sommes pas contents car au telephone j'avais tres lourdement insiste pour qu'il me donne on adresse et il avait toujours refuse... du coup si on avait su que c'etait aussi loin, ben on serait restes en ville. 

Bref, sur ces entrefaits nous entrons dans la maison de pierre, qui a 4 enfants entre 2 et 10 ans, une femme et des neveux qu'il loge car ses freres sont decedes. La soiree commence tres mal car nous apprenons que nous alons dormir sur le carrelage sans mousitiquaire (impossible a accrocher) et surtout Mariki est INSUPPORTABLE... il ne fait que parler de lui  en insistant bien sur le fait qu'il accueille plein d'europen chez lui, mais surtout des europennes, qui bien sur ne peuvent pas resister a son charme... une telle ne fait que l'appeler,une autre atten d de sheures devant sa porte...mais lui il est vachement trop occupe car il fait la fete tout le temps (avec les couch surfer qui le rincent gratos) et il est le manager d'un super projet hyper important qui va changer la vie des orphelns de son pays... avec Olivier (car nous ommes de vrais amis) nous sortons donc souvent pour aller fumer, laissant Eva et Guilhem se debrouiller avec notre hote... au bout d'une heure, il commence a comprendre que non, nous n'allons pas l'emmener sortir boire des verres et que nous voulons manger et dormir... et aussi discuter avec Pierre qui lui est authentiquement gentil et interessant (il est alle au Quebec pendnat 6 mois l'an dernier pour apprendre le francais... du coup c'est bizarre il a un drole d'accent...)... d'ailleurs ll est tellement adorable (le diner est tres bon) que nous lui offrosn des livres en francais... en esperant qu'il les comprenne car ce sont les illuminations de Rimbaud et le cantique des cantiques.... en revanche, nous avions achete du the pour offrir a Mariki... nous l'avons garde evidemment...

 

Donc la soiree se poursuit etrangement: Pierre est ravi, mais sent qu'il y a un truc qui cloche... nous on a envie de partir mais on ne peut pas.... et l'autre est a claquer!!!!!!!!! En plus de cela, les 3 neveux orphelins de Pierre servent de bonnes a tout faire... et nous on est super genes...

Vers 23h nous commencons a faire mine de vouloir dormir. Pierre nous souhaite bonne nuit, d'ailleurs il travaille lui aussi le lendemain.... Mariki lui, reste la... Eva est carrement olige de lui expliauer que l'on ne peut pas se coucher ( = se changer) si il reste dans la piece... il a l'airdecu d'etre oblige de dormir ailleurs....

Mauvaise nuit.... moustique + carrelage... + mosquee a cote!!!

 On se reveille super tot et on est sur le depart... mais Pierre insiste pour que l'on dejeune avec lui... on accepte evidemment et nous ne regrettons pas car le pain fait par sa femme est le meilleur que l'on aie mange. Nous partos avec Pierre, qui va au travail, et nous lui promettons de lui ecrire quelques cartes... 

Re- traversee de dar es Salam... on prend un bac pour aller sur une presqu'ile et la on se pose dans un camping en bord de mer...  

 

Clotilde


Publié à 12:28, le 13 juin 2011 dans News, Journal de bord, Dar es Salam
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

vaut mieux être 4 que seul


eh oui malheureusement, il y a des profiteurs partout!!!!
son oncle a compensé par sa gentillesse.
donc pas très bonne adresse.

Publié par Anne Marie à 16:54, 16 juin 2011

Lien