Pédalons dans la savane
4 personnes, 4 vélos, 4 mois, 4 pays (non... 5 en fait). De Nairobi (Kenya) aux Chutes Victoria (Zambie) en traversant la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi. Plus de 5000 kms avec la seule force de nos guibolles... et on espère, le vent dans le dos...

Rubriques

Etapes
Matos
News, Journal de bord
Nous, Us, Uns, Nosotros ...
Parcours initial complet
Parcours initial en detail
Vie quotidienne
Déjà parcouru

:

Nos albums


La carte des lieux visités


«  Juin 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Déjà parcouru
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Sites favoris

<%letter%>

Flux RSS, Fesse-bouc ?



Visiteurs

Serengeti

Depart 7h30 en 4x4 avec Hassani, notre guide et chauffeur, pour le parc du Serengeti. La route est longue mais belle, puisque nous commencons par monter, ce qui nous permet de voir le lac Manyara d'en haut, puis nous entrons dans la reserve du Ngorongoro, qu'il faut traverser pour atteindre le Serengeti. Il y a beaucoup de brume ce matin la et avec la foret dense qui borde le cratere du Ngorongoro, nous ne voyons pas a 10 metres, ce qui rend la route encore plus impressionnante car nous roulons sur la crete du cratere... vide a gauche et a droite.

Le paysage change d'un coup: nous redescendons vers la plaine du Serengeti qui s'etend, immense et aride, devant nous. Quelques bergers Masais font paitre chevres et zebus... de loin en loin nous apercevons des troupeaux de gazelles, de zebres, quelques girafes.... au bout d'une cinquantaine de km sur cette ligne droite et cahoteuse, nous recommencons a voir des arbres, des bosquets... et nous voyons notre 1er buffle (c'est tres gros et les cornes font tres peur). soudain Olivier voit un guepard, en planque derriere un buisson.... il ne veut pas trop se montrer mais il est tout de meme assez pres de nous. A partir de ce moment la nous n'allons cesser de voir plein d'animaux... est-ce de la chance, est-ce notre guide qui etait tres doue ou bien est-ce normal de voir autant de felins??? nous n'en savons rien.... donc nous poursuivons notre route a travers les pistes sinueuses de la grande plaine. Des centaines de gnous marchent en file indienne: c'est la grande migration annuelle. 5 lionnes dorment au bord de la route et s'approchent sans difficulte de la voiture. Un gros lion dort en bord de piste et Hassani lui fait lever la tete en faisant vrombir el moteur du 4x4.... de nombreux buffles et girafes... et surtout un magnifique leopard somnolant sur sa branche apres avoir tue une gazelle qu'il a hisse sur l'arbre. Nous le voyons de pres... c'est un peu comme un tres gros chat et ca donne tres envie d'aller le caresser!!!!

Nous rentrons au campement satisfait de notre 1ere journee.

Le lendemain on part des 6h pour voir les animaux au petit matin.  Et c'est vrai que c'est tres different, car a part le leopard qui est toujours sur le meme arbre (il a change de branche et mange la moitie de la gazelle) , nous assistons au balais des animaux nocturnes (hyenes, hippopotames, lions...) qui, apres une nuit a chasser ou manger, cherchent un endroit ou dormir toute la journee.... nous voyons donc des familles de lions et des lions males qui marchent ( oui car souvent ils dorment en fait). Les autres animaux (girafes, antilopes de toutes sortes, guepards...) commencent leur journee. Cette matinee est tres agreable car les paysages sont encor plus beaux dans la lumiere rosee du petit matin.... nous reprenons la route vers 11h pour rejoindre le cratere du Ngorongoro, et le Serengeti nous reserve une derniere surprise: nous etions decus de ne pas avoir tres bien vu le guepard.... 4 guepards venant de manger une gazelle, se sont doucement approches de la piste et sont venus s'allonger  juste a cote de la voiture... 

De grands moments avec nos amis les betes...

voir un court album photo (cause connexion lente) ici : https://picasaweb.google.com/fortoul.olivier/SafariTanzanieMai2011#

 

Clotilde 

 

 



Publié à 15:40, le 19 mai 2011 dans News, Journal de bord, Mto wa Mbu
Mots clefs :
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien