Pédalons dans la savane
4 personnes, 4 vélos, 4 mois, 4 pays (non... 5 en fait). De Nairobi (Kenya) aux Chutes Victoria (Zambie) en traversant la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi. Plus de 5000 kms avec la seule force de nos guibolles... et on espère, le vent dans le dos...

Rubriques

Etapes
Matos
News, Journal de bord
Nous, Us, Uns, Nosotros ...
Parcours initial complet
Parcours initial en detail
Vie quotidienne
Déjà parcouru

:

Nos albums


La carte des lieux visités


«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Déjà parcouru
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Sites favoris

<%letter%>

Flux RSS, Fesse-bouc ?



Visiteurs

Back home

Bon c'est la fin et c'est donc l'heure d'un petit bilan personnel et individuel.

4449km de velo c'est beaucoup... mais finalement ca passe tres vite!!!

J'avais des apprehensions concernant ma capacite a tenir le coup physiquement, notamment a cause de douleurs recurrentes aux genoux. Mais finalement, aucun pepin physique ne m'a gene pendant 4 mois. Je n'ai souffert de courbatures que lors de nos deux randonnees et evidemment je ne regrette pas du tout d'avoir depense 160 euros pour acheter deux cuissards de super qualite, car le probleme le plus penible a velo, c'est d'avoir mal aux fesses!!! 

Ensuite je me disais que j'allais etre malade, car tous les touristes qui voyagent en Afrique le sont generalement.... mais pas du tout... aucun d'entre nous n'a ete malade. 

Je pensais aussi que nous aurions des difficulte a trouver de la nourriture, des endroits ou dormir... mais tout s'est revele etre tres simple la plupart du temps. (j'avais en tete des souvenirs d'afrique de l'ouest, mais apres avoir discute avec des touristes a velo ou en voiture qui ont traverse l'ouest et l'est, j'ai appris que l'afrique orientale est beaucoup plus facile pour voyager car tout y est bien plus developpe = routes commerces...)

Donc le bilan pour moi est evidemment tres positif....

d'une part parce que l'on a traverse des endroits magnifiques et que le velo nous a permis d'acceder a des villages recules, a des petits endroits anodins auxquels personne ne prete attention, mais qui sont aussi souvent interessants, d'autre part parce que c'est tres satisfaisant personnellement d'avoir accompli une sorte d'exploit physique (meme si c'est tres relatif compare a ce que d'autres font).

Je vais donc rentrer en France tres satisfaite, meme si tout cela est passe bien trop vite et que finalement j'aurais bien continue jusqu'au Cap... Je ne regrette pas du tout le choix de l'Afrique car c'est vraiment la que le velo prend tout son sens... il nous a permis de voyager a un rythme ni trop lent, ni trop rapide, de ne pas trop souffrir dans les transports en commun bondes et obsoletes. Parfois c'est assez frustrant de voir les autres touristes visiter tous les spots touristiques d'un pays, alors que nous etions obliges de faire des choix. Mais bon, ce n'est pas le meme voyage...

Evidemment le braquage en Tanzanie restera comme une tache sur ce parcours, mais bon, on s'etait prepare a vivre ce genre de chose... on aurait pu, comme Alex, faire le choix d'eviter toutes les grandes villes... mais il est beaucoup plus aventureux que nous et dort presque toujours dans la nature...  

Pour finir, je voudrais remercier tous les gens qui nous ont aide ou souternu d'une maniere ou d'une autre pendant ces 4 mois, a commencer par tous les lecteurs et commentateurs du blog. Ca parait idiot, mais communiquer avec des gens exterieurs au voyage c'est tres important... sinon on a tendance a tourner un eu en rond dans sa tete!!!

Sinon, je voulais particulierement remercier:

- Andrew, Michael, Sakina (et Sandra et Tracy) a Nairobi

- Mohammed et Youssef a Magadi

- Myriam et Julius a Singuireini

- Joyce a Arusha

- Lucio a Dar es Salaam

- Asia, Vincent et Youssouf a Mtwara

- Claudia et Uwe a Ilha de Mozambique

- Paul a Mulenje

- Jean Luc et toute la bande a Luangua Bridge

- Barbara et Matah a Lusaka

- Tous les touristes avec qui nous avons passe d'agreables moments (Mike, Richard,  Bella et Dean, Martin, Loic et Rachel...)

- La famille Paillat pour le soutien logistique... 

- Alex et Xavi pour les super moments passes ensemble...

 

Clotilde.

 



Publié à 13:39, le 25 août 2011 dans News, Journal de bord, Livingstone
Mots clefs :
Commentaires (9) | Ajouter un commentaire | Lien

Parcours detaille : Ilha de Mozambique > Livingstone

Mardi 19 juillet            Ilha de Mocambique > Namialo      94 km, tot = 2780 km     bitume

Mercredi 20 juillet      Namialo > Nampula                        90 km, tot = 2870 km     bitume

Vendredi 22 juillet      Milange (Moz) > Mulanje (Malawi)  35 km, tot = 2905 km     bitume

Lundi 25 juillet            Mulanje > Blantyre                         65 km, tot = 2970 km     bitume 

Mardi 25 juillet           Blantyre > Zomba                           64 km, tot = 3034 km     bitume

Mercredi 26 juillet     Zomba > Liwonde                           52 km, tot = 3086 km     bitume

Jeudi 25 juillet            Liwonde > Mangochi                       84 km, tot = 3170 km     bitume    

Vendredi 26 juillet     Mangochi > Cape Maclear              65 km, tot = 3235 km     bitume + piste

Mardi 2 aout               Cape Maclear > Mua                       81 km, tot = 3316 km     bitume + piste

Mercredi 3 aout         Mua > Salima                                  62 km, tot = 3378 km     bitume

Jeudi 4 aout                Salima > Lilongwe                           100 km, tot = 3478 km     bitume    

Samedi 6 aout            Lilongwe > Mchinji                          110 km, tot = 3588 km     bitume    

Dimanche 7 aout       Mchinji > Chipata (Zambie)             36 km, tot = 3624 km     bitume    

Lundi 8 aout               Chipata > Katete                            98 km, tot = 3722 km     bitume

Mardi 9 aout              Katete > Petauke                            78 km, tot = 3800 km     bitume

Mercredi 10 aout      Petauke > Nyimba                           73 km, tot = 3873 km     bitume

Jeudi 11 aout            Nyimba > Luangwa bridge               100 km, tot = 3973 km     bitume    

Dimanche 14 aout    Lusaka > Kafue                               48 km, tot = 4021 km     bitume    

Lundi 15 aout            Kafue > Mazabuka                           80 km, tot = 4101 km     bitume

Mardi 16 aout            Mazabuka > Chisekesi                     80 km, tot = 4181 km     bitume

Mercredi 17 aout      Chisekesi > Choma                          80 km, tot = 4261 km     bitume

Vendedi 18 aout        Choma > Kalomo                             63 km, tot = 4324 km     bitume    

Samedi 19 aout         Kalomo > Livingstone                     125 km, tot = 4449 km     bitume    

 

TOTAL final = 4449 km

moyenne = 16.4 km/h 

 

 



Publié à 18:53, le 24 août 2011 dans Etapes, Livingstone
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

On s'est fait plein de nouveaux zambis !

Tres bizarre d'entamer le dernier article, sur les derniers evenements zambiens ...

   Nous avions 4 jours a passer a Livingstone, et j'avais peur que ce soit trop, qu'on traine en attendant l'avion comme ca se passe souvent a la fin d'un voyage... et en fait on a passe 4 jours super et on n'a pas eu le temps de faire tout ce qu'on voulait !

   On a commence par le moins agreable : vendre nos velos. Le premier matin a donc ete consacre a demonter ce qu'on voulait garder (porte-bagage, etc.) et a astiquer l'engin, puis, avec des velos tout rutilants, nous sommes alles au marche, car c'est la que se font les affaires. On n'avait pas trop d'idee des prix ; on savait qu'on pouvait bien les vendre car les gens recherchent des velos solides comme ca, mais evidemment ils ne sont pas riches donc on ne peut pas non plus attendre trop. En fait on s'est surtout prepare a marchander severe, parce qu'ici une affaire ne se conclue pas en claquant des doigts ! Heureusement Alex, notre pote allemand, a une tchatche incroyable : il fallait le voir habille en cycliste, avec un calepin et un stylo dans la main genre representant en pieces detachees, vantant la solidite exceptionnelle de nos velos avec une petite touche de mepris pour les bicyclettes chinoises qu'on trouve ici et qu'il faut changer toutes les semaines ... un sketch ! Finalement moi j'ai trouve l'acheteur ideal : un vrai passionne de velo qui fait 40 bornes tous les 2 jours, des courses sur route et du VTT, mais qui n'a pas de bon matos evidemment, et qui etait tellement content d'avoir mon velo que j'en etais toute emue. Et Olivier, apres d'apres negotiations (presque une heure), a reussi a le vendre a trois mecs qui vont sans doute se le partager. Bref, tout le monde a ete satisfait, acheteurs et vendeurs.

   Le lendemain nous avons fait un walking safari, c'est a dire que nous sommes alles dans une reserve avec un guide, et que cette fois nous nous sommes promenes a pied. Nous avons cueilli au reveil des antilopes, des girafes et un girafon qui prenaient tranquillement leur petit dejeuner sur les plus hautes branches, des zebres et un zebron qui se faisaient plein de calins, des buffles et une famille rhinoceros avec un bebe d'a peine quelques centaines de kilos, et qui ressemblait deja beaucoup a ses parents ! Bref, on s'est regales, notre guide etait super sympa et on pouvait lui poser plein de questions.

 

walk the line 

 

la famille au complet 

 

   Le troisieme jour a ete consacre aux chutes victoria, quand meme ! On pensait y passer deux trois heures et avoir ensuite l'apres-midi libre mais en fait c'est un lieu tellement genial qu'on y a passe la journee. Les chutes sont absolument gigantesques, 107 m de heut sur 1,7 km de long, et ils ont amenage une petite promenade en face des chutes, d'ou on recoit plein d'embruns et c'est bon ! On est aussi descendu au fond des gorges et on a croise plein de babouins qu'on aurait pu regarder pendant des heures se caliner, se chamailler, s'epouiller, etc. En fin d'apres-midi on est monte au-dessus des chutes et on a pris un petit bain dans le zambeze en faisant attention de ne pas se laisser emporter par le courant ... car la chute serait rude !

 

ça tombe dru ! 

 

vue du bubbling point 

 

   Et le soir nous avons passe une super soiree entre cyclo-touristes ! Donc toujours nous trois et notre camarade Alex, mais aussi un jeune autrichien, Martin, qu'on avait deja croise a Lilongwe, et un ecossais, Robert, qu'on a rencontre aux chutes. Robert est parti il y a un an ... d'ecosse ! et il a donc traverse l'Europe, il a contourne la Mediterrannee par la Turquie, la Syrie etc, puis est arrive en Egypte, et il est descendu vers l'Ethiopie, le Soudan, etc... Je ne peux bien sur pas enumerer tous les pays qu'il a parcourus, mais c'est vraiment siderant. Il a meme traverse le congo, une epreuve en soi. Et il nous a confirme qu'en Ethiopie les voyageurs n'etaient pas bienvenus : en plus de pierres on lui a meme jete de la merde dessus... sympa. En tous cas ce gars, plutot taciturne, a l'air d'avoir un moral d'acier.Il lui reste 3 semaines pour faire 3000 km et rejoindre sa femme a Cape Town, et ca n'a pas l'air de l'angoisser outre mesure. Alex a decide de l'accompagner un bout puisqu'ils prenaient la meme direction, ca va lui faire tout bizarre apres notre rythme a nous et nos bons petits moments detente du soir ! En tous cas on leur souhaite bonne route a tous les deux. En ce qui concerne Martin, l'autrichien, un vrai phenomene aussi dans son genre... il a 22 ans et l'air tout juvenile, quand on l'a vu la premiere fois a Lilongwe il venait d'arriver et nous a semble tout timide. On n'aurait pas parie sur lui pour faire des exploits ! Et en fait, non seulement il est deux fois plus rapide que nous en moyenne sur la route et tres debrouillard, mais surtout il nous a raconte ses voyages passes et c'est un passionne de montagne : il a deja grimpe plusieurs sommets dans le monde, donc le pic Lenine (7000m) ou il a rencontre ... Bruno et Celia, il y a deux ans, oui la Celia du Gers qui ecrit dans notre blog ! Il se souvenait tres bien de l'episode du sac ... je passe les details. Ca te dit quelque chose, Celia ? Un autrichien de 20 ans qui a fait l'ascension en solitaire. A part ca Martin est aussi un puis de science, etudiant en physique, il nous a aussi donne un cours d'economie politique improvise, impressionnant. Bon comme tout un chacun il a une faille : ses artistes francais preferes sont Mireille Mathieu et Gilbert Becot (non, pas celui qui a gagne notre concours, l'autre !)

   Enfin, on a donc fait encore de belles rencontre. Et aujourd'hui, c'est le jour des derniers achats, et surtout de l'ULM : cet apres-midi, on s'offre le luxe de survoler les chutes, avant de s'envoler demain pour Paris !

Eva



Publié à 15:14, le 24 août 2011 dans News, Journal de bord, Livingstone
Mots clefs :
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Doctor Livingstone i presume? (ca n'a rien a voir avec l'article, mais il fallait la placer quand meme)

Et oui, on est arrive a Livingstone, point final de notre periple de 4449km (sans compter les trajets en bus bien sur)... Apres deux jours de camping a la ferme a Choma, nous avons repris nos bicyclette pour nos deux derniers jours. De Choma a Kalomo, l'etape fut courte et tranquille: 60km, vent dans le dos et relief plat.

 

c'est tout droit ... 

 

Entre Kalomo et Livingstone, en revanche, il y a 127 km... la on se dit que c'est beaucoup, voire trop, mais bon, comme c'est la derniere... on se leve donc tres tot. Mais en fait, nous sommes au top de notre forme, et avec une moyenne de 22 23 km/h, nous arrivons a Livingstone, a 15h. Bon, il faut dire que nous avons eu le vent dans le dos tout le long, que le relief etait du style faux plat descendant et que la route etait toute neuve et toute lisse. Ca nous enleve un peu de merite...

 

We did it ! 

 

Nous nous installons donc dans un camping tres sympa ou nous restons 5 jours, jusqu'a notre vol de retour. Mais finalement 5 jours ce n'est pas trop pour ici....il y a beaucoup a faire!!!

Clotilde.



Publié à 13:17, le 24 août 2011 dans News, Journal de bord, Livingstone
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

And the winner is......

Je pense que tout le monde attend avec impatience et febrilite le resultat de notre jeu concours 'jeux de mots sur la zambie'.... et c'est avec emotion que je vous annonce que ce prix a ete attribue a Gilbert Becot.... oh non, merde! a Clement Becot.... 

C'est sans hesitation que nous avons decide de ce palmares, meme si, et nous vous en remercions chaleureusement, tous les participants nous ont bien fait marrer (surtout Vanessa et Sylvain, qui remportent le prix de l'humour noir, version running joke sur le theme des enfants).

Evidemment la quantite ne va pas toujours avec la qualite... mais bon,  la je crois que Clement a ete trop fort. Tu es donc le bienvenu a Toulouse des que possible pour recevoir ton prix.... mais je veux bien que tu m'expliques le jeu de mot avec Karima j'ai pas compris!!!

 

Bisous a tous

 

Clotilde

 



Publié à 11:29, le 24 août 2011 dans News, Journal de bord, Livingstone
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien
<- Page précédente